Live My Food

Pour la nouvelle version de son site, Livemyfood recherche des hôtes sur Paris souhaitant cuisiner et recevoir à leurs tables pour des touristes, contre une rémunération


Le Concept


Start-up française ayant un peu plus d’un an, Livemyfood a lancé la tendance du foodsurfing. Partant du constat qu’on ne peut pas manger plus local qu’à la table de locaux, la table d’hôte version 2.0 était née !


Un concept qui a fait ses preuves


En effet, grâce à notre service des diners chez l’habitant ont eu lieu dans plusieurs grandes villes comme Paris, New-York ou encore Barcelone…


« J’ai rencontré la délicieuse Wendy Chan, une pure foodista New Yorkaise grâce à mon premier dîner via Livemyfood. Elle et des amis sont venus à ma table déguster un diner typiquement français. C’était l’année dernière et depuis nous sommes restés en contact…la prochaine fois, c’est moi qui ferai le chemin jusqu’à New York ! Je sais que Wendy sera une guide formidable dans les dédales de la Grosse Pomme ! »

Fabrice Bloch, hôte sur Paris.


Profils recherchés


- Amateur de cuisine ayant en stock des recettes de famille et des recettes typiquement française
- Des personnes souhaitant promouvoir la culture culinaire française à des touristes de passage
- Des personnes souhaitant un petit complément de revenu
- Des personnes ayant la capacité d’accueillir à leur table un minimum de 2 personnes


Concrètement, comment ça va se passer ?


Il vous suffira de rentrer un menu type modifiable par la suite. Ce menu comprendra entrée/plat/dessert et sera mis en avant avec un petit descriptif, des photos ainsi que le prix par personne. Vous pourrez aussi indiquer vos disponibilités via un calendrier. Votre profil sera présenté à la manière de « Airbnb », spécialiste du logement chez l’habitant.

Les touristes qui souhaiteront vivre un repas à la table de français pourront naviguer sur le site, choisir le menu qui leur donne envie et réserver en ligne avec un paiement par carte bancaire (paypal). Nous prendrons une petite commission et vous reverserons le reste.

Alors, prêt à ouvrir votre propre table d’hôtes ?